Plantes indigènes

Jardins-du-Bossu-035.jpg

"En la 8ème année de notre colonie, autant foulagés de voir moults lapins et pécores f'ébattre et fournir belle et bonne chère pour la furvie d'iceux de nos colons ayant pris fermage en lesdits lieux, furvint hélaf cause de grande peur et détreffe. Les grandes eaux du printemps ne ceffèrent jamais qu'en août fort avant et vîmes les pommes du Dr Parmentier foudroyées par perfide maladie qui les pourrît, menaffant tous de famine.
 
"Par la Grâce de notre Ffeigneur, eumes l'idée de f'en aller quérir de ces champignons que nous connaiffâmes prefque pareillement pour les nommer Oronges en Mère Patrie. En trouvâmes force et moults, de taille comme point encore jamais ne rencontrâmes! En une heure, en cueillâmes affez pour fe prémunir de la disette et, ce que faisant, portait toute la horde à fester, àchanter de joie et rendre des Grâfes.
 
"Pour celà, les nommâmes Chanterelles!"
 
(Sieur Tricornu du Biscornu, dit Le Bossu)
 
 
En plus des légumes typiques du potager, les saisons amèneront dans vos paniers des saveurs nouvelles et délicates, des saveurs des champs, des bois et des marais. Vous trouverez donc, selon leur disponibilité, des champignons sauvages, des coeurs de quenouilles, des fleurs comestibles, des baies d'amélanchier et autres... 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×